N’allez pas sur ma tombe pour pleurer…

Je ne suis pas là car je ne dors pas… Je suis les mille vents qui soufflent. Je suis le scintillement des cristaux de neige. Je suis la lumière qui traverse les champs de blé. Je suis la douce pluie de l’automne. Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin. Je suis l’étoile qui brille dans la nuit. N’allez pas sur ma tombe pour pleurer, je ne suis pas là, je suis partout

Cet extrait de la prière amérindienne que j’avais lu lors de la cérémonie de cet époux et père, illustre la carte de remerciement de cet homme décédé durant les mesures de distanciation strictes liées au COVID! Son épouse ne pouvait pas s’imaginer lui rendre hommage dans la stricte intimité! Elle avait besoin de la présence de tout leur entourage surtout que c’était un homme fortement apprécié.

C’est donc dans le courant du mois de juin qu’elle me contacte sur les conseils d’une amie étant donné que les mesures sont assouplies et que nous pouvons à nouveau organiser des rassemblements de personnes plus conséquents. Par contre, elle n’avait pas pensé un instant que cela serait si difficile de trouver un lieu pour enfin rendre hommage à son mari étant donné que la majorité des salles communales resteront fermées jusqu’à fin août et que certaines salles paroissiales ne louent pas à des privés durant cette période! Quel casse-tête! Mais heureusement, elle a finalement trouvé un endroit disposé à nous accueillir afin de vivre ce rite tellement important des funérailles.

Comme il était jardinier de métier mais également par passion, le monde des fleurs et des légumes nous a accompagné durant la cérémonie avec la table ornée de quelques-uns de ses outils, de magnifiques paniers garnis ainsi que sa casquette déposée sur l’urne sans oublier le panier de petites tomates où chacun pouvait en puiser une à l’issue de la cérémonie en clin d’oeil à sa passion des tomates.

Voici les magnifiques mots de remerciement que son épouse vient de m’envoyer:

« Chère Nathalie,
Nous tenions à vous remercier pour la cérémonie. Vous avez su ressentir ce que nous souhaitions. Durant sa vie, il était entouré de couleurs et l’idée des tomates pour la fin de la cérémonie était juste magnifique. D’avoir pu donner la parole à d’autres personnes que la famille nous a fait chaud au coeur et de voir leur sourire et d’entendre leur merci à l’issue nous a beaucoup touché. Vous avez même convaincu ma grand-maman qui est âgée de 99 ans! Vous avez trouvé votre vocation, ne doutez pas de vous, vous êtes vraiment merveilleuse…  S. et G. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *